S'identifier - Contact

Par • CRITIQUES • Jeudi 19/10/2006 • 0 commentaires • Version imprimable

« Cette enquête, d'une rare intelligence, nous propose une grille de lecture de la société contemporaine – il s'impose comme l'un des ouvrages essentiels de cette rentrée. » L'avis de la Fnac - Fnac.com

« Économiste critique, l’auteur procède à un examen clinique bienvenu de la « maladie dégénérative » qui affecte la société moderne. Il distingue avec force les causes et les effets destructeurs du délitement des liens sociaux que le néolibéralisme met délibérément en oeuvre. » 
L'Humanité

« Voilà, enfin, un ouvrage ambitieux. Économiste bien connu et professeur à Science Po., membre du Conseil national du Parti socialiste, Jacques Généreux ne propose pas moins qu’une critique anthropologique des fondements propres au néo-libéralisme contemporain, une analyse des conséquence de son hégémonie – la restructuration des société de marché en « dissociétés » - et l’esquisse d’une anthropologie alternative propre à inspirer un socialisme libéré tant de son fantasme d’une « hyper-société » collectiviste et productiviste que de la « dérive néolibérale » de la gauche européenne depuis les année 1980
.»
Revue du Mauss

Dernière édition

Nouvelle édition en poche. Points-Seuil-2007

480 pages - 11 euros