S'identifier - Contact

Notice en une page

Par J-Genereux • PRESENTATION • Mercredi 27/09/2006 • 0 commentaires • Version imprimable

Notice de présentation du diffuseur canadien

La Dissociété

Généreux, Jacques

Nous vivons une catastrophe humanitaire rampante, la mutation de la société en dissociété : processus de destruction des liens sociaux au profit du culte de la performance individuelle et de la compétition. Nation éclatée en communautés, ghettoïsation, villes privées, rivalité exacerbée entre collègues, exclusion, repli sur le cocon familial, repli sur soi.

Pourquoi des sociétés démocratiques tolèrent–elles l’avènement d’une société inhumaine où règnent la solitude, le stress et la violence incivile ?

L’enquête philosophique (du XVIIe à nos jours) de Jacques Généreux montre que la dissociété repose sur une conception moderne de l’homme commune à la plupart des courants politiques, mais contraire à la nature réelle de l’être humain. On comprend alors la souffrance de l’homme dissocié : un écartèlement permanent de l’individu s’efforçant à l’amputation impossible de son désir d’être avec les autres qui est aussi vital que son désir d’être soi.

L’individu écartelé anesthésie sa douleur par l’enivrement délirant dans le narcissisme et par la surconsommation de biens. Comment combattre ce processus infini de servitude volontaire ? En engageant la bataille culturelle pour dépolluer la pensée moderne de ses préjugés erronés et la refonder sur une conception juste de l’humanité et de la société.

Un grand traité de sciences humaines passionnant et lisible par tous.

Auteur(s)

Économiste et politologue, professeur à Science Po, Jacques Généreux est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont Les Vraies lois de l’économie, Une raison d’espérer, Manuel critique du parfait européen.

 

Gabrielle Cauchy, attachée de presse
(514) 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca

Dissociété (La): De la société de marché à la société humaine
Généreux, Jacques

Dernière édition

Nouvelle édition en poche. Points-Seuil-2007

480 pages - 11 euros