S'identifier - Contact

Par J-Genereux • DANS LA PRESSE • Mercredi 04/10/2006 • 0 commentaires • Version imprimable

L'avis de la Fnac

La fin du politique, selon Généreux, c'est avant tout l'avènement de la culture "néolibérale", culture du "chacun pour soi", individualiste, agressive, atomisant la société civile en petites communautés dressées les unes contre les autres. Une maladie sociale qui, depuis plus de trente ans, sape les fondements idéologiques de nos démocraties. Cette enquête, d'une rare intelligence, nous propose une grille de lecture de la société contemporaine - il s'impose comme l'un des ouvrages essentiels de cette rentrée.

Dernière édition

Nouvelle édition en poche. Points-Seuil-2007

480 pages - 11 euros